Résumé du manga Inazuma Eleven Ares, chapitre 4

Chapitre paru dans le CoroCoro Comics sorti le 13 avril 2018.

01

Le chapitre commence au collège Raimon, qui héberge le second match des qualifications du Footbal Frontier, Raimon contre Minodouzan. Kakuma, le commentateur, rappelle les règles du championnat : parmi chaque groupe de 16 équipes, seules les deux meilleures du classement seront qualifiées pour la phase principale du tournoi.

Actuellement, l’Académie Seishou est en première place. Raimon, quant à eux, sont tout en bas du classement en 16ème position, et pour espérer remonter, ils ne doivent pas perdre un seul match.

02

Kakuma remarque alors que les joueurs de Raimon sont couverts de bleus et de blessures. Il se demande s’ils sont en état de jouer. Asuto se tourne alors dans sa direction et lui fait signe que tout va bien, qu’ils se sont simplement beaucoup entraînés… en tremblant et les jambes vacillantes. Kakuma n’est pas du tout convaincu…

Kozoumaru, toujours aussi sérieux, insiste sur l’importance de ce match : une défaite et c’en est fini d’eux. Mais Asuto remarque que lui aussi a les jambes qui vacillent, ce qui embarrasse Kozoumaru. Pendant ce temps, leur coach, Kin’un Chou, est tranquillement assis sur le banc en train de jouer sur sa Nintendo Switch.

03

Les joueurs de Minodouzan entrent sur le terrain. À côté des joueurs de Raimon, ils paraissent comme des géants. Noborou Iwagaki, le capitaine de Minodouzan, se met à se moquer de ses adversaires :  il présente son équipe comme étant « Minodouzan, l’imprenable forteresse« , et promet de les massacrer.

Cela met en colère Goujin, mais Okuiri l’interrompt avec une remarque pertinente : vu que leurs adversaires semblent portés sur la défense, cela risque d’être très difficile pour eux de marquer… Le coach confirme ses craintes : Minodouzan n’a pas encaissé un seul but en 49 matches consécutifs. Et Iwagaki compte bien atteindre le palier des 50 matches…

Mais Asuto reste confiant. Il est convaincu qu’ils verront le résultat de leur entraînement lors de ce match, et cela redonne courage à ses coéquipiers. Iwagaki demande à voir.

04

C’est le coup d’envoi. Raimon passe à l’offensive sans perdre une seule seconde, mais ils sont vite arrêtés par Minodouzan. Un des défenseurs, Taizou Hirata, bloque Asuto avec sa technique Frankenstein. (Note : le « shu » de Franken-shu-tein s’écrit avec le caractère japonais 守 signifiant « défendre », « protéger »). Le monstre géant plante sa main au sol, éjectant Asuto en arrière.

05

Kozoumaru parvient à récupérer la balle et tente un tir avec Fire Tornado, mais Moko Moriagari, un autre défenseur de Minodouzan, le bloque avec sa technique Mokkori Oka no Moai (« Moai érigé sur la colline »).

Chaque tentative d’attaque est contrecarrée par la défense parfaite de Minodouzan. La première mi-temps se termine sur un score de 0-0, et aucun but n’est marqué durant la seconde non plus. On en arrive aux 10 dernières minutes du match…

Iwagaki reçoit sur son Eleven Band un message de leur coach : « ATTACK! ». Le message est clair : le moment est venu de faire avancer la forteresse. Les 10 joueurs se mettent en ligne, formant un gigantesque mur, puis attaquent tous en même temps. Le mur envoie voltiger un à un les joueurs de Raimon.

06

Iwagaki se prépare alors à tirer. Takashi Iwato, alias « Golem », est le seul joueur de Raimon à pouvoir se dresser contre lui. Il se met à paniquer, mais reçoit alors un message sur son Eleven Band. Le message dit simplement « Le résultat de l’entraînement ♥« .

Iwagaki tire. Iwato comprend alors ce qu’il a à faire. Il tend les mains en avant, et un gigantesque mur de roche surgit du sol : il vient de maîtriser la technique The Wall. Cela fait tomber Iwagaki à la renverse, qui laisse échapper la balle.

07

Les joueurs sont impressionnés qu’Iwato possède une supertechnique, mais Iwato avoue n’avoir aucune idée de comment il a fait ça… Le coach explique alors que si son entraînement consistait à nettoyer les murs du collège, c’était dans le but de comprendre et connaître la structure d’un mur afin de pouvoir en créer un lui-même. Kyuuta ne comprend pas du tout cette logique, mais étonnamment tout semble clair pour Iwato.

08

Cependant, il est trop tôt pour crier victoire : les joueurs Minodouzan exécute alors tous ensemble une supertechnique combinée, Rensa The Wall (« Murs en série »), qui forme un gigantesque empilement de murs. Le mur s’étend sur toute la largeur du terrain, et est si haut qu’il paraît impossible de passer au-dessus. Iwato est en panique, mais Kirina Hiura, derrière lui, l’interpelle et lui dit de lui confier la balle.

Hiura inspecte le mur. Il remarque alors un mince espace entre deux briques. D’un geste de la main, il gèle complètement le ballon, puis frappe en direction du mur. Le ballon contenu dans la glace file à toute vitesse, prenant l’allure d’une flèche. Il s’agit de sa propre supertechnique : Koori no Ya (« Flèche de glace »).

10

Le ballon parvient à se faufiler avec à travers la fente avec précision, et passe ainsi de l’autre côté du terrain, totalement abandonné par l’adversaire, laissant le champ libre à Raimon. Asuto court pour rattraper la balle lancée par Hiura. Le gardien de Minodouzan, Kento Jousai, fait de même : il sort des cages et bondit pour arrêter le tir.

Mais Asuto est plus rapide : dans sa course, il se met à compter : 1… 2… 3… Au 4ème pas, il se retourne, plante ses pieds au sol et bondit en arrière de toutes ses forces, interceptant la balle en vol et passant au-dessus de Jousai. Asuto maîtrise pour de bon sa supertechnique, Inabikari Dash.

11

Il atterit directement dans les cages, balle au pied, marquant ainsi son 5ème et dernier pas. Tout le monde, aussi bien les joueurs de Minodouzan que le public, est complètement bouche bée. Raimon marque ainsi son premier but, et dans les dernières minutes restantes, Hiura en marque un second. Le match se termine sur un score de 2 à 0 pour Raimon.

Les joueurs de Raimon célèbrent leur victoire. Asuto complimente Hiura pour son incroyable passe ; ce dernier lui explique alors que son entraînement passé à arroser les plantes du collège lui a permis de maîtriser la trajectoire de son tir, de la même manière qu’il maîtrisait la trajectoire de l’eau en manipulant son tuyau d’arrosage. Ainsi, contre toute attente, les entraînements improbables du coach avaient bien un sens après tout…

Les joueurs de Raimon comptent bien continuer sur leur lancée, et se promettent de gagner le prochain match et de se qualifier pour le Football Frontier. Pendant ce temps, du haut des gradins, un groupe de collégiens observent la scène.

12

Ils se font assez vite remarquer par le public : il s’agit de l’équipe de Kidokawa Seishuu, menée par l’ancien attaquant de Raimon, Shuuya Gouenji ! Gouenji observe avec attention la nouvelle équipe de Raimon. Ont-ils ce qu’il faut pour devenir à leur tour le nouvel « Inazuma Eleven« … ?

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s