Inazuma Eleven Ares : résumé de l’épisode 6

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 11 mai 2018.

L’épisode reprend là où s’était terminé le précédent. La Fire Tornado de Gouenji a pu être arrêtée de justesse grâce à l’intervention de Shiratori et Yagihara, mais Haizaki est en colère. Pourquoi Kidou l’a-t-il placé au poste de gardien ?

01

Le jeu reprend. Kidou repart à l’attaque mais est confronté par Gouenji. Kidou lui dit qu’il n’en attendait pas moins de lui, mais Gouenji le rectifie : il ne s’agit pas que de sa puissance à lui, mais celle de toute son équipe. Gouenji fait barrage, mais Kidou parvient finalement à le contourner.

Ce dernier tente une passe à Orio, mais le défenseur Nishigaki intercepte la balle. Kidou réalise alors à quel point la défense de Kidokawa Seishuu est bien structurée : il n’y a pas que les triplés qui communiquent bien entre eux, l’équipe toute entière fait preuve d’une coordination impeccable. Kidokawa Seishuu contre-attaque sans plus attendre.

02

Haizaki frotte nerveusement ses gants à mesure que les joueurs de Kidokawa Seishuu progressent sur le terrain. On nous présente alors un flashback de l’arrivée de Gouenji à Kidokawa Seishuu — ou plutôt son retour dans l’équipe, en tant que membre du Comité de Renforcement. Gouenji est accueilli comme une légende, ce qui irrite les frères Mukata, qui se considèrent comme les véritables attaquants vedettes de Kidokawa Seishuu.

03

Lors de l’entraînement, les triplés lancent un défi à Gouenji pour décider de qui est le meilleur attaquant. Gouenji accepte ce défi, et leur propose un match à trois contre trois, embarquant avec lui deux novices de l’équipe secondaire, Hoshino et Mito. Il leur donne rendez-vous en fin de journée pour disputer ce match.

Les triplés pensent avoir gagné d’avance en voyant leurs adversaires ; mais très vite, ils se laissent dépasser par les passes et le jeu d’équipe de Gouenji et ses deux recrues et encaissent 3 buts, tandis que de leur côté, trop occupés à se chamailler pour savoir qui mérite de tirer, ils sont incapables d’en marquer un seul. Les triplés comprennent alors l’importance du travail d’équipe.

04

Retour au présent. Haizaki s’énerve contre les défenseurs, les traitant d’inutiles. Amano, l’ex-gardien, lui répond alors qu’il est lui-même inutile, mais Mizukamiya les interrompt avant que la discussion ne dégénère et leur ordonne de se concentrer. Pendant la suite du match Seishou est impuissante face au jeu de passes de Kidokawa Seishuu. Les joueurs de Raimon dans le public ont du mal à croire que l’équipe qui les dominait quelques semaines plus tôt soit à ce point en position de faiblesse.

Gouenji et les triplés Mukata passent à l’attaque. Dans un nouveau flashback, on peut voir comment leur jeu d’équipe a évolué, et Gouenji leur propose de leur enseigner une technique Override. On voit alors cette technique en action dans le présent : les triplés exécutent leur technique de tir, Triangle Z, mais au lieu de viser les cages, ils envoient le ballon dans les airs… pour que Gouenji enchaîne avec un nouveau tir ! En combinant le Triangle Z et la Fire Tornado, ils donnent naissance à une nouvelle technique : Bakunetsu Storm (Tempête de Feu).

05

Haizaki est incapable de faire quoi que ce soit et se prend le tir de plein fouet. Kidokawa Seishuu ouvre ainsi le score. Haizaki se relève péniblement et vise Kidou avec un regard plein de haine. Furieux contre lui, il tire alors de toutes ses forces dans sa direction, mais Kidou ne se laisse pas impressionner et arrête la balle sans difficulté, puis fixe Haizaki sans rien dire.

06

Pendant ce temps, le public est en liesse suite à l’incroyable but de Kidokawa Seishuu. Kozoumaru, en grand admirateur de Gouenji, est tout excité. À ses yeux, Gouenji a tout fait tout seul, mais Michinari et Mansaku sont plutôt d’avis que ce tir n’était possible que grâce au travail d’équipe entre lui et les triplés. Asuto, quant à lui, a les yeux rivés sur Haizaki et ne dit rien. Il semble vraiment préoccupé par sa situation.

Gouenji et les triplés repassent à l’attaque. Mizukamiya ordonne aux défenseurs de marquer Gouenji pour éviter qu’il ne refasse un tir ; mais en concentrant tous leurs efforts sur ce dernier, cela laisse le champ libre aux triplés qui tirent alors avec Triangle Z. La balle semble se diriger vers Gouenji pour un nouvel enchaînement… mais à la dernière minute, elle prend une toute autre trajectoire, et part directement dans les cages. 2-0 pour Kidokawa Seishuu.

07

C’est la mi-temps. Haizaki est fou de rage. Il prend à partie Kidou, l’attrapant par le col de son maillot, et lui ordonne de le remettre en attaquant. Mais Kidou maintient sa décision : selon lui cette stratégie est indispensable pour gagner, et tant que Haizaki n’aura pas compris de lui-même pourquoi il a été mis à cette position, il ne pourra jamais vaincre Gouenji en tant qu’attaquant.

08

Haizaki est convaincu de déjà pouvoir le battre, mais Kidou le remet à sa place en lui disant de ne pas le sous-estimer : quand bien même il serait plus fort que lui en termes de puissance brute, il n’arrive pas à la cheville de son jeu d’équipe. Kidou s’en va, laissant Haizaki au poste de gardien pour la seconde mi-temps.

Mais Haizaki perd patience. Il refuse de jouer plus longtemps au petit jeu de Kidou et sort des cages. Il dérobe la balle à l’adversaire puis, repoussant violemment tous les joueurs sur sa route, il traverse seul le reste du terrain. En voyant cette scène, les joueurs de Raimon sont dépités, mais pas vraiment surpris. Asuto a l’impression que Haizaki ne joue pas seulement contre Kidokawa Seishuu, mais qu’il est l’adversaire des 21 joueurs sur le terrain.

09

Orio rattrape Haizaki et lui dit de lui passer la balle, mais Haizaki l’envoie balader. Haizaki veut prouver à Kidou qu’il peut gagner sans l’aide de personne. Mais il se retrouve très vite encerclé par les défenseurs de Kidokawa Seishuu, sans issue. Nishigaki lui reprend la balle avec sa technique Spinning Cut, et l’envoie vers Gouenji. Les cages étant sans gardien, il a alors le champ libre pour tirer avec Fire Tornado.

10

Mais les buts ne sont pas pour autant sans défense : Amano s’interpose et bloque le tir avec son torse, soutenu derrière lui par les trois autres défenseurs. Poussant de toutes leurs forces, ils parviennent à dévier le tir de justesse et sauver les cages.

11

Haizaki revient à son poste, mais prend la situation à la légère, invitant le capitaine et les autres défenseurs, blessés et allongés au sol, à se plaindre auprès de Kidou. Mais Mizukamiya n’a pas la tête à plaisanter. Pendant que Haizaki occupe ce poste, leur vrai gardien, Amano, en est privé. Il lui ordonne alors de prendre son poste au sérieux et de réfléchir à comment défendre les buts.

Haizaki reste silencieux. Il retourne à son poste, et observe les joueurs de Kidokawa Seishuu qui approchent à nouveau pour attaquer. Comment est-il censé défendre les buts, lui qui est attaquant et ne sait que tirer ?

12

Mais c’est précisément parce qu’il raisonne comme un attaquant qu’il parvient à voir clair dans le jeu de ses adversaires, et comprend que les triplés, sur lesquels les défenseurs concentrent leur attention, ne sont que des leurres, et que Gouenji est celui qui va vraiment tirer. Décidant de prendre la situation en main, Haizaki sort des cages et tacle Gouenji lui-même, à la surprise de tous. Asuto se réjouit que Haizaki ait enfin compris, et Nosaka se contente de sourire.

13

Mizukamiya et Orio pensaient que Haizaki allait repartir une nouvelle fois en attaque, mais la réalité est toute autre : il reste au niveau des cages et donne des directives aux défenseurs… à sa façon. « Vous avez pas les yeux en face des trous ? Le numéro 11 est complètement démarqué ! », « Reste pas planté là, tu vois pas que le numéro 9 s’apprête à tirer ? » ; cela permet alors aux défenseurs de contrecarrer l’attaque de Kidokawa Seishuu, Mizukamiya bloquant le tir de Mukata Masaru avec sa technique Zone of Pentagram.

14

Kidou vient alors voir Haizaki. Il a enfin compris la leçon. L’équipe de Seishou procède à deux changements : Kotono prend la place d’Uoshima… et Haizaki reprend son poste d’attaquant !

15

Mais il y a encore deux buts d’écart et seules 10 minutes restent au compteur… Qu’importe, Haizaki est prêt à relever le défi.

Nosaka et Nishikage commentent le choix de Kidou d’avoir placé Haizaki au poste de gardien. Depuis cet endroit, un attaquant peut aussi bien voir les mouvements de ses adversaires que ceux de ses coéquipiers. Cette leçon était nécessaire pour qu’il comprenne l’importance du travail d’équipe.

Du côté de Raimon, les joueurs sont inquiets en voyant le temps restant. Mais Asuto est confiant : il est convaincu que Haizaki va retourner la situation.

16

Le jeu reprend. Kidou et Haizaki partent tous les deux à l’attaque. Kidou lui explique son objectif : il voulait que Haizaki apprenne ce que signifie être un vrai attaquant ; il ne s’agit pas de foncer seul dans le tas, mais d’avoir la confiance de son équipe et de pouvoir compter sur leurs passes. Il ajoute qu’il ne veut pas savoir quelles sont ses motivations pour jouer au football : tout ce qui l’importe, c’est d’atteindre le plus haut niveau du football.

Sur ces mots, Kidou passe la balle à Haizaki. Ce dernier avance vers les cages, mais contre toute attente, il fait une passe à Sasotsuka, qui le suivait avec d’autres coéquipiers. Bien sûr, plutôt que d’admettre qu’il a besoin d’eux, il leur demande de jouer les faire-valoir pour qu’il puisse marquer… mais ils ont compris le véritable message. Les joueurs de Seishou échangent des passes tout en avançant. De l’autre côté du terrain, les défenseurs n’en reviennent pas que Haizaki ait changé.

Gouenji ordonne aux joueurs de marquer Haizaki. Mais ce dernier ne se laisse pas impressionner. Il va montrer à Kidou le football de haut niveau qu’il attendait.

17

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s