Inazuma Eleven Ares, résumé de l’épisode 10

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 8 juin 2018.

Épisode 10 : Le duel ! Manchot Empereur VS Ours Polaire !!

La seconde mi-temps du match entre Raimon et Teikoku continue, et Teikoku a le dessus. Le score est de 3 à 2 pour Teikoku et il reste seulement 5 minutes au compteur.

01

Teikoku continue d’utiliser leur tactique Imperial Cycle pour encercler les joueurs de Raimon et leur reprendre la balle. Nishikage pense que c’en est fini de Raimon, mais Nosaka est convaincu que Raimon a encore un tour dans son sac, à en juger par l’expression de leur coach qui semble avoir un plan.

Ce dernier se lève alors, et interpelle ses joueurs. C’est l’heure de jouer au baby-foot. Les joueurs sont confus. Ils voient de quoi il parle, mais ils pensaient que ce n’était qu’un jeu qu’il leur faisait faire sur leur temps libre, et non une véritable stratégie applicable dans un match…

02

Pour comprendre à quoi Chou fait référence, on nous présente un flashback, quelques jours avant le match. Le coach a peint des lignes sur le terrain, le découpant en plusieurs « cases ». Il compare ces lignes à une limite à ne pas dépasser, comme si une femme mariée venait vous séduire et qu’il fallait résister à la tentation. Hiura ne comprend pas l’analogie, Mansaku lui dit de ne pas chercher à comprendre.

Le but du jeu est que chaque joueur reste dans sa case et ne dépasse les lignes sous aucun prétexte : si la balle sort de la case, il ne faut pas aller la chercher. En clair, il s’agit de se comporter comme des joueurs sur une table de baby-foot. Les Raimon se demandent comment ils peuvent jouer convenablement avec ces contraintes, mais se prêtent au jeu.

Le coach et Kobun vont parcourir le terrain et se faire des passes, et le but sera de leur prendre la balle. Contre toute attente, le coach est très rapide et joue étonnamment bien au football. Il esquive sans difficulté Goujin, Michinari et Hiyori, puis interrompt sa course et donne un coup de sifflet. Ces trois joueurs sont sortis de leurs cases, et pour les punir, il dessine des gribouillis sur leurs visages avec un pinceau.

03

Kozoumaru a l’impression de perdre son temps avec ce petit jeu, et Goujin ne comprend pas l’intérêt de rester dans une case. Le coach insiste alors sur l’importance de ne pas dépasser ses limites, comme si une séduisante professeure approchait ses lèvres pulpeuses d’un de ses élèves, et que ce dernier sentait quelque chose en lui sur le point d’exploser… Hiura ne comprend pas l’analogie, Mansaku lui dit de ne pas chercher à comprendre.

04

Asuto comprend le doute de ses coéquipiers, mais il les encourage à faire confiance au coach et à jouer le jeu. L’exercice reprend, Kozoumaru et Asuto dépassent légèrement leurs lignes. Chou insiste à nouveau, en comparant cette fois la limite à un cours particulier où la professeure récompense l’élève en le laissant poser sa tête sur ses cuisses pour dormir… Plus ça va, plus les analogies deviennent étranges. Hiura ne comprend toujours pas, Mansaku lui dit de laisser tomber.

Retour au présent. Les joueurs de Raimon décident d’appliquer l’exercice du « baby-foot » à ce match. Les lignes ne sont pas dessinées sur le gazon, mais en se concentrant, chaque joueur parvient à visualiser sa « case ».

05

Teikoku continue d’attaquer. Fudou s’impatiente et pique la balle à Sakuma pour marquer un but de lui-même. Mais, à sa grande surprise, les joueurs de Raimon s’arrêtent en plein milieu de leur course et le laissent passer. En effet, Fudou est au-delà de leurs « limites », et ils se forcent à ne pas l’atteindre.

Si cette contrainte peut sembler contre-productive, elle a en fait une utilité. Plutôt que tous les joueurs se ruent sur l’adversaire pour tenter de récupérer la balle, il n’y aura à chaque fois que les joueurs de deux zones adjacentes qui interviendront, permettant ainsi aux joueurs des autres zones de rester en position et économiser leur énergie, ce dont ils manquent cruellement suite à la première mi-temps.

06

De plus, en restreignant leur rayon d’action et la distance à parcourir pour atteindre l’adversaire, les joueurs peuvent ainsi mieux jouer sur leur propre zone, suivre le rythme de Teikoku, et contrer l’Imperial Cycle qui reposait principalement sur leur vitesse. Du côté de Teikoku, cela donne même l’impression que les joueurs de Raimon sont devenus plus rapides ! Grâce à cette « tactique du baby-foot », Raimon recommence à maîtriser le jeu. En remontant grâce à des passes plutôt qu’en dribblant, la balle atteint Kozoumaru, qui marque et égalise avec Fire Tornado.

Fudou est frustré que Raimon ait trouvé un moyen de contourner l’Imperial Cycle, mais Kazemaru lui répond qu’il leur reste encore une façon de s’en servir. Du côté du banc de touche, Kageyama admet qu’il avait prévu que Raimon utiliserait une tactique de ce genre pour contrer Teikoku. Il décide alors de passer à l’étape suivante : les crampons des joueurs de Teikoku passent alors en mode « OVERDRIVE« …

07

Dès la reprise du jeu, les joueurs sentent la différence : leurs jambes sont beaucoup plus légères, et ils peuvent ainsi se déplacer beaucoup plus rapidement en consommant deux fois moins d’énergie. L’équipe de Raimon est prise au dépourvu. Jimon passe en force avec Judge Through en lançant violemment la balle sur Hiura et en lui bondissant dessus. Teikoku continue d’avancer, et les joueurs de Raimon peinent à les atteindre, étant beaucoup trop rapides pour eux.

09

Asuto, bien qu’il soit en position d’attaquant, parvient malgré tout à traverser tout le terrain le plus vite possible et à tacler Sakuma de justesse avant qu’il ne puisse tirer. Asuto est à bout de souffle, mais il refuse de se laisser faire. Fudou et Sukama l’observent, puis il sont interpelés par Kozoumaru. Ce dernier a bien compris que quelque chose ne tourne pas rond avec leurs crampons. Il est déçu qu’ils aient recours à des méthodes aussi basses pour gagner et les traite de lâches.

08

Les mots de Kozoumaru résonnent dans leur esprit. Commençant à avoir honte d’eux, ils ont de plus en plus de mal à se concentrer sur le jeu et enchaînent les erreurs. Sakuma est en colère : ils ont renoncé à leur fierté et recommencent à suivre les méthodes malhonnêtes de Kageyama.

Fudou, quant à lui, en a assez, et il enlève ses crampons. Kazemaru défend les actions de Kageyama en insistant que cet équipement n’enfreint pas les règles de l’association nationale de football, mais Fudou se fiche du règlement et des ordres du commandant : il refuse tout simplement de gagner à l’aide de machines, et veut jouer un vrai match contre ses adversaires, dont il a pu voir la passion dans leurs yeux.

10

Sakuma est d’accord avec Fudou. Il demande à Kazemaru de les laisser jouer sans crampons modifiés. Kazemaru finit par accepter, et prépare de nouveaux crampons pour l’équipe. Kageyama est amusé que Fudou pense pouvoir gagner sans ses stratagèmes, mais accepte de le laisser faire comme il l’entend. Puis, il ordonne à son assistant de faire revenir Shimerigawa et de remettre Genda au poste de gardien.

11

Genda entre sur le terrain et arrache le brassard de capitaine du bras de Shimerigawa, et le rend à Sakuma. Shimerigawa s’énerve contre Kageyama, le menaçant de se plaindre auprès de son père qui est haut placé au sein des Industries Kidou, le sponsor de l’équipe, et de mettre ainsi en danger son poste.

Mais Kageyama n’a que faire de ses menaces et lui dit de s’en aller, en ajoutant qu’il ne l’avait pas sélectionné grâce à l’influence de son père, mais simplement parce qu’il avait besoin de mettre temporairement une personne totalement inutile au poste de gardien pour sa stratégie. N’ayant plus aucun rôle à jouer, Shimerigawa se fait escorter hors du stade comme un malpropre.

12

Le match reprend son cours normal. Kozoumaru tente un tir avec Fire Tornado, mais Genda l’arrête avec une nouvelle technique, High Beast Fang. Teikoku contre-attaque et, n’étant plus préoccupée par les méthodes de Kageyama, l’équipe parvient à mieux jouer : non seulement ils sont plus rapides, mais leur jeu d’équipe est renforcé. Le coach assistant est déboussolé par de telles performances, alors qu’ils n’utilisent plus leurs crampons modifiés.

Kageyama lui demande ce qui est selon lui l’atout le plus important au football, et dans un sport en général. Ce n’est ni la technique, ni le mental, mais l’instinct. Il lui dévoile alors son véritable plan : en se plaçant lui-même comme un ennemi pour l’équipe, cela leur a permis de s’unir autour de cet ennemi commun, et de réveiller leur instinct combattif.

13

Et son plan a fonctionné : bien décidé à se battre pour la fierté de l’Académie Teikoku, Sakuma et Fudou exécutent ensemble un tir combiné, Twin Boost. Norika tente de l’arrêter avec Uzumaki the Hand, mais sent sa main faiblir. Heureusement, Mansaku intervient de justesse et repousse le tir d’un coup de genou avant que Norika ne lâche.

14

Raimon se défend, mais commence à être à bout de force. Mais il leur reste encore un dernier atout à jouer. Le coach leur envoie une nouvelle instruction : « Laissez l’adversaire tirer avec une supertechnique ». Ils vont pouvoir mettre à profit leur entraînement… même s’ils en gardent un très mauvais souvenir.

Nouveau flashback. On nous dévoile enfin « l’entraînement spécial » qui était mentionné à la fin de l’épisode 8. Le coach amène les élèves devant une grande porte métallique : il s’agit de l’entrée d’une salle secrète utilisée par l’ancienne équipe de Raimon, le Centre d’Entraînement Inabikari.

15

Chou a apporté quelques modifications aux salles d’entraînement. Dans la 8ème salle, par exemple, le temps s’écoule différemment, une année passée à l’intérieur correspond à une journée à l’extérieur, et elle porte le nom de Chambre du Temps et de l’Esp— non, en fait c’était juste une blague pour faire référence à un manga célèbre. Les joueurs ne sont pas amusés.

Il les invite à entrer dans la 1ère salle, intitulée « La gravité est ton amie ». Cette salle contient plusieurs exercices visant à apprendre à maîtriser la gravité et s’en servir. Cela inclut une pièce sans gravité en mouvement, un cylindre tournant au sein duquel sont coincés les joueurs, et un plafond avec des pics descendant progressivement sur eux !

16

Retour au présent. Les joueurs de Raimon ont gardé de très mauvais souvenirs de cet entraînement (ou bien était-ce de la torture ?), mais vont tout de même en appliquer les leçons. Michinari dit à l’équipe de se mettre en formation « cage d’oiseau« .

Fudou et Sakuma repassent à l’attaque. Ils ne comprennent pas pourquoi la formation de Raimon est pleine d’ouvertures, mais décident malgré tout d’en profiter pour tirer. Depuis le banc, Kageyama réalise que c’est un piège, de même que Kazemaru, mais Fudou et Sakuma attaquent malgré tout. Avec Jimon, ils exécutent une nouvelle fois le tir Koutei Penguin n°2.

17

Il s’agissait effectivement d’un piège : Hiyori, Okuiri et Hattori combinent leurs forces et forment une cage contenant un trou noir, Gravity Cage. Le tir est aspiré et enfermé dans cette cage, l’arrêtant net.

18

C’est l’heure de la contre-attaque. Asuto et Kozoumaru descendent jusqu’aux cages et se joignent à Norika pour exécuter une technique combinée. Les trois se concentrent et forment une tempête de neige. Un immense ours polaire apparaît alors, tenant le ballon dans sa gueule, et la tempête se dissipe, laissant derrière elle une aurore boréale dans le ciel. L’ours gèle la balle avec son souffle et les trois joueurs tirent en même temps : s’inspirant de Koutei Penguin, leur technique s’appelle Hokkyoku Guma n°2 (Ours Polaire n°2).

19

Le tir traverse tout le terrain. Genda tente de l’arrêter avec High Beast Fang de toutes ses forces, mais il se fait éjecter par le tir. Le coup de sifflet final retentit alors : Raimon remporte le match avec un score de 4 à 3.

Les joueurs de Raimon sont fiers de leur victoire. Ils estiment avoir beaucoup appris de ce match, et se sentent capables d’atteindre le sommet du tournoi national. Le coach assistant de Teikoku est déconcerté par cette défaite, mais Kageyama ne semble pas affecté. Il quitte le terrain en disant que le « pus » a été enlevé. Kidou et Haizaki réalisent que même si Teikoku s’est à nouveau fait manipuler par les plans de Kageyama, l’équipe s’en est retrouvée plus forte qu’avant, de même que Raimon.

20

De son côté, Nosaka réfléchit également avec Nishikage. Il demande à ce dernier s’il se souvient des rumeurs concernant Teikoku — qu’après avoir perdu contre Teikoku, toutes les équipes qui leur ont fait face ont vu leur condition empirer et ont perdu leurs matches suivants. Cela était dû aux stratégies de Kageyama, qui visent à chaque fois à attaquer l’adversaire sur son principal point fort.

Nosaka mentionne alors que la rumeur omet un détail : un certain temps après ce coup dur et cette série de défaites, toutes ces équipes ont vu leur pourcentage de victoires augmenter. La réalité est que toutes les équipes qui ont fait face à Teikoku, et plus précisément à Kageyama, sont devenues plus fortes grâce à ce match.

Sur le terrain, les joueurs de Teikoku sont dépités par leur défaite. Mais, alors que les nuages se dissipent et le soleil revient, Fudou réalise qu’en plus d’avoir joué un beau match, ils ont pu se soulever contre Kageyama et jouer au football comme ils l’entendaient. Kazemaru l’interrompt alors : le changement de crampons en plein match n’a été possible que parce que Kageyama avait demandé à Kazemaru de les préparer à l’avance. Kageyama avait prévu qu’ils lui désobéiraient.

21

Fudou est frustré de se dire qu’ils ont été manipulés par Kageyama jusqu’au bout, mais Kazemaru relativise en disant qu’ils auraient gagné le match ainsi, et que la seule raison pour laquelle ils ont perdu est que le coach de Raimon a pu mettre au point une stratégie que Kageyama n’avait pas vue venir.

L’épisode se termine dans le bureau de Midouin chez Gekko Electronics. Son assistante pense que Kageyama n’a pas été à la hauteur de leurs attentes, mais Midouin révèle qu’il n’avait aucune attente en particulier lorsqu’il l’a engagé. La seule raison pour laquelle il lui a donné une chance : il est « fan » des ténèbres qu’il porte en lui.

22

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s