Inazuma Eleven Ares, résumé de l’épisode 14

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 6 juillet 2018.

Épisode 14 : L’Empereur du Clair de Lune

L’épisode commence par la cérémonie d’ouverture de la phase finale du Football Frontier. Les équipes participantes entrent une à une sur le terrain, pendant que le commentateur Kanemasa Kakuma dresse leur portrait et que des interviews sont diffusées sur les écrans.

L’Académie Eisei est la première à entrer. C’est la première fois qu’Eisei participe au tournoi, mais elle est déjà l’équipe ayant marqué le plus de buts dans la compétition. L’interview nous présente leur capitaine, Tatsuya Kiyama, et leur attaquant vedette, Hiroto Kira, imbu de sa personne, qui se fait appeler « le Dieu des buteurs ».

Zeus entre ensuite, suivi de Hakuren, la meilleure équipe de la région de Hokkaido. Elle n’était pas présente au précédent Football Frontier, mais a réussi à se qualifier cette année. Leur capitaine, Shirou Fubuki, apparaît sur les écrans et promet de faire de son mieux.

C’est ensuite au tour de Raimon de faire son entrée. Les joueurs sont impressionnés par la taille du stade ; Asuto et Michinari s’arrêtent pour regarder, et les autres joueurs, trop occupés à regarder aussi, continuent de marcher et finissent par tous se heurter les uns les autres et tomber. Lors de l’interview, Michinari est extrêmement nerveux et bégaye ; Mansaku lui dit de se ressaisir, mais réalise trop tard qu’il est devant la caméra.

Pendant ce temps, sur l’île d’Inakuni, les parents des nouveaux joueurs de Raimon et le reste des habitants de l’île sont tous réunis au restaurant du père de Mansaku pour suivre la cérémonie à la télévision, et sont amusés de voir toutes leurs maladresses. L’un d’eux interpelle le chef pour lui dire que son fils est à l’écran ; il fait mine de ne pas être intéressé, mais jette tout de même un coup d’œil.

Le défile continue. Seishou entre sur le terrain. Haizaki apparaît à l’écran, mais l’interview est de courte durée puisqu’il quitte le plateau au bout de quelques secondes. Outei Tsukinomiya est l’équipe suivante, et le commentateur ne tarit pas d’éloges : en effet, l’équipe est une grande favorite, et bien qu’il s’agisse de leur tout premier tournoi, ils n’ont pas pris un seul but depuis le début des qualifications.

Leur capitaine, Nosaka, apparaît à l’écran. Il vante les mérites de la Balance d’Arès, le programme d’éducation qui a formé tous les joueurs de son équipe. En participant au Football Frontier, il compte montrer au public les bienfaits de ce programme et ce qu’il peut apporter à la société.

Une autre équipe participe au Football Frontier pour la première fois, il s’agit de Tonegawa Tousen. L’équipe compte parmi ses rangs un certain gardien de but

La cérémonie se conclut sur un discours de Nosaka, qui prête serment de jouer de manière juste et fair-play.

On nous présente alors un flashback se déroulant 3 jours plus tôt. Le collège Outei Tsukinomiya dispose d’un bâtiment où logent les joueurs, et Nosaka se trouve actuellement chez lui en train de prendre une douche.

Il repense au dernier match des qualifications entre Raimon et Seishou, et plus particulièrement à l’intensité d’Asuto et Haizaki. Il se demande s’ils pourraient le vaincre. La caméra révèle alors que Nosaka possède une large cicatrice/tâche de naissance dans le dos, dont la forme évoque une couronne.

Il reçoit ensuite une visite de Nishikage, en panique. Takemi, le joueur qui leur causait déjà du souci depuis quelques jours, s’est enfui du collège. Ils finissent cependant par le retrouver et Nosaka réunit toute l’équipe dans une grande salle pour entendre ce qu’il a à dire pour justifier ses actes.

Takemi est à genoux au sol, les poignets dans le dos, attachés. Nosaka est assis devant lui, de manière menaçante, Nishikage debout à ses côtés. Le reste de l’équipe est debout derrière Takemi.

Le fugitif revendique son envie de liberté. Il refuse que la Balance d’Arès lui dicte tout ce qu’il doit faire, il veut pouvoir prendre des décisions de lui-même. Nosaka lui donne une chance de taire cette affaire auprès de leurs supérieurs s’il accepte de rejoindre les rangs, mais il refuse. Il veut avoir des loisirs comme n’importe quel enfant, comme lire des manga ou regarder la télévision, ce qu’Ares interdit formellement.

Il ne comprend pas non plus l’importance de ce programme. Nishikage lui explique alors l’intérêt de former des personnes parfaites : leur intelligence fera progresser la société dans tous les domaines, qu’ils soient médicaux ou politiques. Nosaka est catégorique là-dessus : ils changeront l’histoire de leurs propres mains.

Mais Takemi se fiche de tout ça. Il a envie de s’amuser, et de passer du temps avec la fille qu’il aime, et c’est pour cette raison qu’il a cherché à s’enfuir. Nosaka est intrigué par ces paroles, et repense à sa rencontre avec Anna à la fin du précédent match.

Il se lève alors de sa chaise et, après avoir défait les liens, dit à Takemi de partir. Nishikage ne comprend pas sa décision, mais Nosaka affirme qu’il ne leur servira plus à rien de toute manière, donc autant le laisser partir.

Le lendemain, Nosaka se rend au collège Raimon. Il repense aux paroles de Takemi, et ne comprend pas comment on peut avoir autant besoin de simplement voir une fille. Il observe les joueurs de Raimon pendant leur entraînement. Pour lui le football n’est pas un loisir, mais un outil pour forger l’avenir, lui et Raimon n’ont donc rien en commun ; pourtant, en les regardant jouer, il ne peut pas s’empêcher de ressentir une étrange sensation…

Anna l’aperçoit alors et lui demande la raison de sa venue ; il n’a aucun intérêt à venir espionner Raimon, puisque son prochain adversaire n’est autre que l’Académie Seishou. Elle lui demande alors s’il est en bonne santé, repensant à son état lors de leur dernière rencontre, mais Nosaka continue d’insister qu’il n’est pas malade.

Goujin arrive alors, en colère, et se met à lui crier dessus et lui dire de partir. Il critique le fait qu’il joue au football grâce à la Balance d’Arès. Michinari est obligé d’intervenir pour calmer Goujin. Nosaka répond alors que le football n’est qu’un outil pour lui, et que leur objectif va au-delà de simplement de gagner le tournoi.

Il s’en va alors. Asuto, qui a été attiré par le bruit, l’interpelle et lui dit qu’ils feront de leur mieux lors de la phase finale, mais Nosaka n’est pas aussi enthousiaste. Il n’aime pas la façon de jouer de gens comme Asuto et Haizaki — en fait, il n’aime pas le football. Tous le regardent partir. Anna en particulier semble bouleversée par ses mots.

Le lendemain, sur le terrain de l’Académie Seishou, Haizaki s’entraîne dur pour le match. Il est tellement décidé à détruire Outei Tsukinomiya que ses tirs sont mal cadrés et sortent du terrain. Kidou et Mizukamiya l’observent et se réjouissent tous les deux de le voir prendre enfin part aux entraînements de façon régulière et de s’intégrer à l’équipe. D’après eux, sa rencontre avec Asuto est la raison derrière ce changement. Mais Haizaki est bien trop fier pour l’admettre…

Une autre équipe se prépare pour leur prochain match : les joueurs du collège Zeus sont toujours en train de s’entraîner à la nuit tombée. Ils se sont remis de leur défaite de l’an passé, et s’apprêtent à affronter à nouveau Raimon. Bien que les joueurs soient différents, l’esprit de Raimon est toujours présent, et ce match sera l’occasion pour Zeus de faire ses preuves et de renaître.

Retour au présent, quelque temps après la cérémonie d’ouverture. Le premier match du bloc A est sur le point de commencer : Outei Tsukinomiya contre Seishou. Le président de Gekkou Electronics, Midouin, suit le match depuis son bureau ; ce premier match est très médiatisé, et ce sera l’occasion parfaite pour montrer au monde la force du programme Arès.

Le coach d’Outei Tsukinomiya briefe ses joueurs, et leur rappelle qu’il les surveille de près : toutes les instructions seront calculées par la Balance d’Arès et transmises directement sur leurs Eleven Bands, et au moindre signe de désobéissance, ils seront sévèrement punis.

Il en profite pour provoquer Nosaka, en lui rappelant qu’il a laissé partir Takemi, laissant entendre qu’il doute de sa fiabilité. Nishikage est en colère, mais Nosaka ne se laisse pas impressionner : comme toutes les instructions sont données par Arès, ce coach est inutile à ses yeux.

Le match commence. Haizaki ne perd pas une seconde pour attaquer… mais Nosaka lui dérobe le ballon avant même qu’il n’ait le temps de s’en rendre compte. Nosaka se faufile entre les joueurs adverses à toute vitesse, et marque un premier but.

Seishou contre-attaque. Kidou passe la balle à Haizaki, qui tire immédiatement avec Overhead Penguin. Mais Nishikage parvient à stopper le tir d’une main, sans utiliser de supertechnique. Nishikage lance la balle jusqu’à Nosaka. Il le regarde en souriant : s’il n’avait pas eu la chance de le rencontrer, il ne serait jamais là où il en est aujourd’hui.

Outei Tsukinomiya commence alors à attaquer les joueurs de Seishou directement : afin d’impacter leur vitesse de course, mais aussi leur moral, ils prétendent faire des passes entre eux mais visent en réalité les jambes de leurs adversaires. Dégoûté par ces méthodes, Haizaki est furieux, mais il se prend le ballon en pleine tête avant de pouvoir se jeter sur Nosaka.

Seishou est complètement dominée par Outei Tsukinomiya. Le score monte à 3-0. Haizaki, couvert de blessures, est à genoux par terre, perturbé par la situation. Il attendait ce match pour pouvoir enfin se venger, mais il est en train de perdre. Nosaka lui dit alors qu’il n’est tout simplement pas de taille.

Refusant de s’avouer vaincu, Haizaki se relève péniblement, et il est suivi par le reste de son équipe. Midouin est visiblement irrité : les adversaires d’Outei Tsukinomiya ne tiennent jamais plus d’un mi-temps d’habitude.

Au même moment, le bloc B joue son premier match : Raimon contre Zeus. Dès le coup d’envoi, Zeus passe à l’attaque : Aphrodi bondit dans les airs si haut qu’il paraît s’envoler. Dans les gradins, d’anciens joueurs de Raimon observent le match : Gouenji et Kazemaru, assis côte à côte, mais également un autre garçon à l’allure très familière, se tenant debout dans l’ombre…

Seishou contre-attaque, et grâce aux directions de Kidou, Haizaki parvient à tacler Nosaka et récupérer la balle. Nosaka reconnaît les qualités de Kidou, mais il ne se laisse pas intimider pour autant : il n’a pas de temps à perdre avec des personnes comme eux. L’épisode se conclut alors sur un flashback, montrant Nosaka chez un médecin.

Une infirmière est présente et le regarde d’un air triste. Le médecin, quant à lui, ne peut pas le regarder droit dans les yeux. Nosaka lui demande combien de temps il lui reste. Le médecin lui répond alors qu’il a 3 mois, au plus. Mais Nosaka ne semble pas bouleversé par la nouvelle : cela lui suffira pour atteindre son objectif.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s