Inazuma Eleven Ares, résumé de l’épisode 15

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 13 juillet 2018.

Épisode 15 : La Souffrance de l’Empereur

Les deux matches continuent d’avoir lieu en parallèle : Outei Tsukinomiya contre Seishou et Raimon contre Zeus.

01

La première mi-temps du premier match vient de se terminer, avec un score de 3 à 0 pour Outei Tsukinomiya, et le public sur Internet trouve qu’il s’agit d’un beau match. Mais Midouin et le coach de l’équipe ne sont pas satisfaits de ce résultat : Outei Tsukinomiya doit imposer son autorité et non faire un « beau match ». Le coach leur ordonne de marquer 7 autres buts dans la seconde période.

Du côté du second match, Zeus met Raimon en difficulté pendant la seconde mi-temps avec leur jeu aérien. Gouenji et Kazemaru sont contents de voir comment leurs anciens adversaires ont pu évoluer et se libérer de l’emprise de Kageyama. Le mystérieux garçon, quant à lui, continue d’observer le match en silence de son côté.

02

Raimon concentre ses efforts sur Aphrodi, mais ignorent le nouvel attaquant de Zeus : Arisu « Perseus » Heruse, qui récupère la balle et marque un but grâce à une nouvelle technique, Tenkuu no Yaiba (« Lame Céleste »).

03

Aphrodi enchaîne peu après avec une version évoluée de sa technique fétiche : God Knows Impact. Norika a beau user de Uzumaki The Hand, elle ne parvient pas à arrêter le moindre tir.

04

Zeus continue d’attaquer, notamment avec leur nouveau joueur Tetsu « Hades » Hadeno, mais Michinari le tacle avant qu’il ait le temps de faire quoi que ce soit. Raimon peut alors contre-attaquer. La balle remonte jusqu’à Kozoumaru, qui tire avec Fire Tornado.

Mais ce tir n’est pas comme les autres : en effet, quelques jours avant le match, le coach avait donné comme instruction à Kozoumaru et à Goujin de tirer « au-delà de la limite« , le seul moyen de marquer contre Zeus. Kozoumaru a donc appliqué ce conseil à la lettre : en visant à côté. Convaincu qu’il s’agit d’un tir raté, le gardien de Zeus ne cherche même pas à défendre… et Goujin en profite alors pour intervenir et corriger la trajectoire du tir avec une tête. Raimon parvient alors à marquer un premier but.

05

Goujin appelle ça la « Fire Correction de Trajectoire« , mais Hiyori n’est pas sûr que cela compte comme une supertechnique… Raimon marque ensuite un deuxième but, égalisant contre Zeus.

Pendant ce temps, Seishou parvient à se défendre tant bien que mal contre Outei Tsukinomiya. Amano parvient à les empêcher de marquer avec sa nouvelle technique Death Crater : il frappe le sol d’un énorme coup de poing, formant un gigantesque cratère qui fait tomber les cages suffisamment bas pour éviter le tir.

06

Nosaka critique le tireur, Haoto, pour avoir manqué cette occasion de but. Haoto se défend, mais Nosaka refuse d’entendre ses excuses. Le milieu de terrain Okano essaye alors de le calmer, en lui rappelant qu’ils sont déjà en train de gagner. Mais Nosaka est catégorique là-dessus : si leur victoire n’est pas absolue, c’est comme s’ils perdaient.

Retour du côté de Raimon et Zeus. Les deux équipes sont toujours à égalité à la fin de la deuxième mi-temps, et il ne reste que quelques minutes de temps additionnel. Asuto dribble Aphrodi, et interpelle Kozoumaru. Il bondit dans les airs et tire avec Shining Bird. Kozoumaru suit alors l’oiseau de lumière et enchaîne avec sa Fire Tornado : en combinant ces deux techniques, ils exécutent alors la technique Override, Bakunetsu Storm.

07

Le coup de sifflet final retentit peu après. Raimon remporte le match avec 3 buts à 2. Les nouveaux joueurs de Zeus sont déçus et frustrés par cette défaite, mais les anciens joueurs viennent vite les réconforter, et ils se réjouissent tous ensemble d’avoir pu jouer un match aussi palpitant.

Aphrodi observe alors ses joueurs avec le sourire : il a enfin compris que gagner ou perdre importe peu, et qu’il y a des choses à tirer même d’une défaite. Il remarque alors le garçon mystérieux dans les gradins qui quitte le stade. Semblant le reconnaître, il sourit, puis part voir son équipe. Ils se promettent de continuer à s’entraîner et à jouer au football ensemble.

08

Contents de leur victoire, les joueurs de Raimon décident de se rendre au stade de l’Académie Seishou pour assister à la fin de leur match, étant donné que celui-ci a commencé une heure après le leur. Anna en particulier semble impatiente de s’y rendre.

Le match en question est toujours en cours, et Haizaki tente une contre-attaque. Il repousse les joueurs sur sa route et tire avec Overhead Penguin. Nishikage invoque un bouclier de lumière et bloque le tir avec : il s’agit de sa technique, Ouke no Tate (« Bouclier Royal »).

09

Nishikage est confiant qu’il ne laissera passer aucun tir ; mais Seishou ne semble pas vouloir baisser les bras. Nosaka, prêt à tout pour atteindre son objectif, décide alors d’utiliser Grid Omega, une tactique interdite. Nishikage lui fait confiance et accepte sa décision.

10

On nous présente alors un flashback de sa rencontre avec Nosaka, qui selon ses mots lui a redonné foi en l’humanité. Dans une ruelle sombre, un groupe de voyous dont Nishikage est le chef est en train de régler son compte à un garçon qui a manqué de respect à ce dernier. Une fois leur affaire réglée, les trois délinquants s’en vont tranquillement, et leur attention est attirée par un immeuble en flammes.

11

Malheureusement, tous les habitants n’ont pas été évacués : il reste une petite fille, coincée à l’étage. Nishikage court vers l’entrée de l’immeuble, mais il ne peut pas avancer plus loin à cause de la chaleur et des flammes. C’est alors qu’un jeune garçon lui passe devant et s’introduit à l’intérieur : il s’agit de Nosaka.

Nosaka réapparaît quelques minutes plus tard sur le balcon de l’appartement en question, la petite fille inconsciente ses bras. Il saute alors du balcon, percutant le toit d’un camion et le capot d’une voiture avant de s’écraser au sol. Le dos de son pull est en feu et il est blessé, mais la petite fille est sauve. Nishikage se précipite vers lui et éteint les flammes sur son dos avec sa veste.

12

Quelque temps plus tard, la petite fille vient rendre visite à Nosaka à l’hôpital pour le remercier de son sauvetage. Nishikage est également venu lui rendre visite, afin d’apprendre à le connaître et comprendre son geste. Il apprend ainsi qu’il vit au sein d’un pensionnat. Bien que Nosaka ait une famille, il est convaincu que personne ne le pleurerait s’il venait à mourir ; en revanche, s’il pouvait garantir à cette petite fille d’avoir un avenir en se sacrifiant pour elle, sa vie aurait alors un sens : d’une certaine façon, sa vie aurait changé le monde. Ces paroles ont alors convaincu Nishikage de le suivre et de changer le monde avec lui.

13

Retour au présent. Les joueurs de Raimon viennent d’arriver et vont pouvoir assister à la fin du match. Ils sont surpris de voir qu’Outei Tsukinomiya mène le match avec un tel score. De son côté, Nosaka se résigne, à contrecœur, à utiliser la tactique interdite, Grid Omega.

Phase une : à son commandement, les joueurs d’Outei Tsukinomiya se mettent à courir à travers le terrain, formant derrière eux un vent de couleur écarlate dont les bourrasques balaient les joueurs de Seishou. Phase deux : le vent gagne en intensité et prend la forme d’une gigantesque tornade, au milieu de laquelle sont coincés les joueurs. Phase trois : la tornade se dissipe et les joueurs chutent d’une grande hauteur et atterrissent douloureusement au sol.

14

Le public est horrifié par cette scène. Les joueurs de Seishou sont tous gravement blessés et ne peuvent plus se relever. Voyant qu’ils ne pourront pas aller plus loin, le coach Kudou décide de mettre un terme au match. Alors que Haizaki tente de se relever une dernière fois, il entend le coup de sifflet final : leur coach a déclaré forfait. Le public est consterné. Les joueurs d’Outei Tsukinomiya quittent le terrain, et Anna, visiblement en colère, laisse son équipe et pénètre à l’intérieur du stade. Haizaki, réalisant que le match est terminé pour de bon, se met à hurler.

À l’intérieur du stade, Nosaka se rafraîchit la tête sous un robinet. En même temps que l’eau arrose sa tête, on peut distinguer comme des larmes coulant sur sa joue. Anna apparaît alors, et lui demande de s’expliquer. Elle est révoltée par la violence dont il a fait preuve. Il lui répond simplement qu’il est prêt à tout pour obtenir des résultats, puis s’en va avec Nishikage.

15

Haizaki l’attend à la sortie du stade. Il l’accuse d’être « pourri », mais Nosaka rétorque qu’il ne fait rien de mal, et que c’est la société elle-même qui est pourrie. Il met en cause les adultes et plus particulièrement les parents, qui délaissent leurs enfants car trop préoccupés par leur réussite personnelle ; et en retour, ces enfants qui ont grandi dans la solitude reproduiront le même schéma. C’est comme un cercle vicieux qui pousse les gens à perdre leur âme, et c’est pour cela qu’il œuvre à changer le monde avec la Balance d’Arès.

16

Pendant que Nosaka décrit cela, on nous montre des images de lui étant enfant, un robot miniature dans les bras, face à une mère alcoolique en plein désespoir, au milieu d’un appartement en désordre. Par la suite, on voit Nosaka laissé par sa mère à l’entrée d’un institut, tandis qu’elle s’en va avec le sourire, bien habillée.

Mais Haizaki n’est pas convaincu. La Balance d’Arès a aussi fait des victimes. Nosaka lui demande alors s’il est certain que la Balance d’Arès est réellement la cause, et si c’est le cas, il devrait trouver des preuves solides s’il souhaite détruire Ares. Nosaka s’en va alors ; Haizaki tente de l’arrêter, mais il est retenu par Kidou. Ce dernier est intrigué : pourquoi avoir parlé de « preuves » de cette façon ?

17

Haizaki part ensuite rendre visite à Akane. Il est dévasté par sa défaite, triste et frustré de ne pas avoir pu faire payer ceux qui ont fait du mal à Akane. Sans rien dire, Akane pose sa main sur son bras. Haizaki relève la tête, surpris de voir Akane réagir pour la première fois. Les deux amis restent ainsi, sans rien dire.

Le lendemain, au local du club de Raimon, Anna s’apprête à sortir. Le coach l’interpelle pour lui demander de l’aide, mais celle-ci s’excuse et part car elle a « quelque chose à faire ». Elle croise Asuto, qui est surpris de la voir partir si tôt.

18

Chou se met alors à convaincre Asuto de la suivre en lui faisant croire qu’Anna s’est entichée d’un mauvais garçon, peut-être même d’hommes plus âgés qu’elle, et qu’il est très inquiet pour elle, sous-entendant qu’il pourrait lui arriver de mauvaises choses (qu’il mime de façon très étrange…). Asuto, en panique, court après Anna et la prend en filature.

Mais il n’est rien de tout ça : Anna se rend au collège Outei Tsukinomiya. Elle trouve Nosaka, assis dans les gradins de leur stade de football, en train de lire quelque chose sur son téléphone. Asuto est également présent, s’approchant d’eux pour mieux entendre leur conversation.

19

Nosaka lui demande pourquoi elle est encore venue le voir. Elle lui dit que cette violence lors du dernier match ne lui ressemble pas : bien qu’elle ne le connaisse pas réellement, elle pouvait voir que cela lui faisait du mal de jouer ainsi. Elle est convaincue que ce n’est pas qui il est vraiment, et qu’au fond de lui, comme Asuto, il aime le football.

Ces paroles amusent Nosaka. Il décide alors de lui révéler qui il est vraiment. On revoit alors les mêmes images de sa jeunesse, avec cette fois-ci du contexte : suite à sa naissance, sa mère était trop débordée pour pouvoir s’occuper de lui. Elle a fini par plonger dans une dépression. Quant à son père, il était trop occupé par son travail.

20

Ses parents l’ont alors fait intégrer le Centre pour Enfants Surdoués. D’après eux, cela allait lui permettre d’avoir la meilleure éducation possible ; mais Nosaka a vite compris qu’ils se débarrassaient simplement de lui parce qu’il était trop gênant. Anna n’est pas d’accord, un enfant n’est jamais « gênant » pour ses parents, mais Nosaka lui rétorque qu’elle n’a jamais connu cela car elle vient d’un milieu favorisé.

21

Le Centre utilisait le programme de la Balance d’Arès pour éduquer les enfants. Étant tous là car « rejetés », cela a appris à ces enfants les défauts de leur société, et que c’était à eux de la changer. Nosaka, comme tous les autres, a alors été forcé de laisser son jouet, et a commencé à suivre la formation avancée du programme Ares.

22

Ce programme a des bienfaits : étant maintenant dotés d’une intelligence et de compétences supérieures, ils n’ont plus à sacrifier de leur temps pour travailler et s’améliorer ; cela leur donnera ainsi plus de temps à consacrer à eux-mêmes et à leur famille, évitant de reproduire les défauts de la génération précédente qui les a abandonnés.

Malheureusement, Nosaka n’a plus beaucoup de temps. Il révèle alors qu’il a récemment appris qu’il était atteint d’une tumeur au cerveau. Anna est choquée par cette révélation, et Asuto, toujours caché et espionnant la conversion, l’est tout autant. Il reste donc peu de temps à Nosaka pour changer le monde, et pour cette raison, il est prêt à tout pour y parvenir

23

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s