Résumé du manga Inazuma Eleven Ares, chapitre 3

Chapitre paru dans le CoroCoro Comics sorti le 15 mars 2018.

Le chapitre commence au collège Raimon. Kyuuta arrive sur le terrain de football et trouve Asuto en train de s’entraîner… en courant sur un tapis roulant, attaché à un énorme morceau de viande et poursuivi par trois tigres affamés. Pendant ce temps, un homme étrange assis dans l’ombre observe la scène.

Pour mieux comprendre la situation, on nous ramène un jour auparavant, à la fin du match contre Seishou, là où s’était achevé le chapitre précédent. Kozoumaru est formel : s’ils veulent avoir une chance dans leurs prochains matches, la Fire Tornado ne suffira pas. Ils vont devoir apprendre de nouvelles techniques. C’est alors qu’un homme étrange fait son entrée, perché sur les cages, exécutant diverses figures acrobatiques accompagné d’un petit automate imitant ses mouvements. La confusion est totale.

Il finit par se présenter comme étant Kin’un Chou, le nouveau coach de Raimon. Tout l’équipe est surprise par cette annonce. Goujin ne le prend pas au sérieux et commence à le provoquer en tapotant son gros ventre et en sous-entendant qu’il est ivre, ce à quoi Chou répond en lui… pétant à la figure, manquant de l’asphyxier au passage. Anna finit par intervenir, et confirme qu’il s’agit bel et bien de leur nouveau coach. Chou leur annonce qu’ils commenceront leur entraînement dès le lendemain.

Retour au présent. Asuto est toujours en train de courir pour sa vie. Il commence à douter de cet entraînement, et en tournant la tête il réalise que le coach ne le regarde même pas, trop occupé à jouer à Splatoon 2 sur sa Nintendo Switch. Cela déconcentre Asuto, qui se fait rattraper par un tigre et éjecter du tapis roulant. Chou détourne alors le regard de sa console, et ordonne à Asuto de ne pas s’arrêter. Asuto et Kyuuta sont surpris, pensant que le coach prêtait attention à l’entraînement au final et qu’il y a un vrai but à celui-ci… avant que Chou ne révèle que sa Switch est branchée au tapis et qu’il s’en sert comme dynamo pour recharger sa batterie.

Asuto perd patience. Il veut apprendre une supertechnique au plus vite. Le coach lui propose alors un nouvel exercice. Il se positionne au bout du terrain, au niveau du but, et demande à Asuto de courir jusqu’à lui. Asuto est surpris par la simplicité de l’exercice, mais il y a en fait une condition : il n’a le droit d’effectuer que 5 pas pour atteindre son objectif, marqué par un petit drapeau planté au sol.

Kyuuta trouve l’exercice absurde, la distance est beaucoup trop grande pour être parcourue en seulement 5 pas. Mais cela n’impressionne pas Asuto, qui relève le défi avec excitation. Il commence alors sa course, en faisant de grands bonds et en comptant ses pas. Mais une fois arrivé à 5 pas, il réalise que le drapeau est encore loin. En colère, il retourne au point de départ en recommence.

Pendant qu’Asuto retente sa chance, Kyuuta s’intéresse à ce que font les autres membres de l’équipe. Il découvre alors que Hiura (milieu de terrain) et Iwato (défenseur) ont également eu droit à des entraînements improbables : Hiura doit arroser les fleurs du collège, tandis qu’Iwato doit nettoyer les murs. Kyuuta commence à se demander si ces “entraînements” vont vraiment leur permettre d’apprendre des supertechniques…

Kyuuta est ensuite interpellé par un grand bruit. Il s’agit de Kozoumaru, qui s’entraîne à perfectionner sa Fire Tornado. Il n’est pas satisfait de son tir, mais Kyuuta n’en reste pas moins impressionné.

Retour du côté d’Asuto. Il est toujours en train d’essayer d’atteindre le drapeau en 5 pas, mais échoue à chaque fois, soit en terminant sa course loin du drapeau, soit en trébuchant à son 5ème pas. Pendant ce temps, le coach est toujours plongé dans son jeu vidéo. Asuto est furieux, mais refuse d’abandonner. Le prochain match a lieu dans 3 jours…

Des heures passent, le soir est tombé et il pleut des cordes. Kyuuta revient au collège car il a oublié ses crampons dans le local du club. Alors qu’il passe à proximité du terrain, il entend une voix familière compter jusqu’à 5. Il regarde alors en direction du terrain, et trouve Asuto toujours en train de s’entraîner, portant sur son dos un énorme pneu pour s’ajouter un handicap.

Asuto tente une nouvelle fois, mais trébuche après son deuxième pas et chute violemment. Kyuuta désespère de le voir se malmener ainsi. Asuto se relève péniblement et voit Haizaki apparaître devant lui. Alors que l’illusion disparaît, Asuto se lance à sa poursuite et bondit dans sa direction.

Avant de tomber à nouveau tête la première, il parvient à planter son pied au sol et faire un dernier bond en avant. Il atterrit à plat ventre, à seulement quelques centimètres du drapeau. Kyuuta est impressionné. Asuto, choqué, observe le drapeau en repensant à la sensation qu’il vient d’avoir, au moment de bondir. Puis, sans plus attendre, il décide de recommencer.

Quelques jours passent, et nous sommes à la veille du match. C’est la dernière chance pour Asuto de réussir le défi. Chou décide de pimenter la chose en faisant venir sur le terrain les autres joueurs de l’équipe : Asuto doit atteindre le drapeau en seulement 5 pas, tout en traversant et en dribblant ses adversaires. Mais Asuto ne se laisse pas impressionner et relève le défi, car selon lui maîtriser une supertechnique est indispensable pour “atteindre le sommet”.

Ces mots intriguent le coach. Il lui demande ce qu’est le “sommet” selon lui. Il lui répond alors qu’à l’heure actuelle, Haizaki est ce sommet, et que pour le vaincre il doit à tout prix posséder une technique. Ayant sa réponse, le coach invite Asuto à commencer, en rappelant aux joueurs de ne pas se retenir sous prétexte qu’ils sont amis. Tous sont décidés à donner le maximum.

Asuto expire un coup, puis s’élance : il se laisse tomber en avant, puis bondit au dernier moment. En un éclair, il dépasse Goujin et Kozoumaru sans qu’ils n’aient le temps de réagir. Tous sont surpris, y compris le coach qui lâche sa console du regard. Michinari et Hiyori tentent alors de le tacler. Asuto plante son pied au sol. C’est son premier pas. Il bondit alors à nouveau, passant au-dessus des deux joueurs. Il pose à nouveau le pied à terre : deux pas.

Asuto fait encore un bond. Le coach a complètement lâché des yeux son écran, il a même l’air surpris. Trois pas, quatre pas, et Asuto termine sa course debout à l’intérieur des cages. Les autres joueurs n’en reviennent pas, et le coach a désormais totalement arrêté de jouer à son jeu vidéo, qui affiche un écran de Game Over. Ce dernier félicite alors Asuto pour avoir maîtrisé sa propre supertechnique, qu’il baptise “Inabikari Dash”.

Toute l’équipe se réjouit et félicite Asuto. Le coach pense à voix haute : il n’avait pas prévu qu’Asuto parvienne à aller plus loin que le drapeau et atteindre les cages ; mais peu importe, il estime que l’équipe est prête pour le match et retourne à son jeu vidéo. Goujin l’observe, n’en revenant toujours pas que son entraînement improbable ait pu porter ses fruits ; d’où peut bien sortir un coach pareil ? Soudain, Kyuuta se souvient que Hiura et Iwato avaient également reçus des exercices d’entraînement a priori inutiles, et reprend alors espoir… mais non, ils sont toujours en train d’arroser les fleurs et nettoyer les murs, et rien n’a changé !


Pour plus d’actualités sur Inazuma Eleven Ares, et la série Inazuma Eleven, retrouvez Inazuma Frontier sur Twitter : @InazumaElevenFR
Rejoignez la discussion sur notre
serveur Discord !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s