Résumé d’Inazuma Eleven Ares épisode 4

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 27 avril 2018.

Épisode 4 : Faisons tomber la forteresse imprenable !

01

L’épisode commence là où s’était terminé le précédent, au tout début du match de Raimon contre Minodouzan. Leurs adversaires se tiennent en ligne et forment un imposant mur.

Kozoumaru passe à l’attaque, mais lui et ses coéquipiers reçoivent aussitôt un message du coach sur leurs Eleven Bands : « Défense ONLY ♥« . La confusion est totale : comment gagner s’ils ne font que défendre ?

02

Asuto parvient à trouver une ouverture dans le mur et s’avance, mais Taizou Hirata le bloque avec sa technique Frankenstein (Note : le « shu » de Franken-shu-tein s’écrit avec le caractère japonais 守 signifiant « défendre », « protéger »). Goujin tente à son tour, mais Moko Moriagari le bloque à l’aide de Mokkori Oka no Moai (« Moai érigé sur la colline »).

03

Minodouzan mène le jeu pendant toute la première mi-temps avec des passes maîtrisées et en bloquant Raimon à chaque tentative d’attaque.

Kameda alerte Kin’un Chou de l’état de ses joueurs : grâce aux Eleven Bands, il a accès sur une tablette à toutes les informations sur leur forme physique. Asuto et Kozoumaru, étant attaquants et donc en contact direct avec les joueurs adverses depuis le début du match, sont dans un état critique. Chou s’empare de la tablette et commence à tapoter dessus… mais pas pour gérer son équipe : à la place, il se met à jouer à un clone de Yo-kai Watch Puni Puni (Wibble Wobble), sous le regard déconcerté de son assistant et des manageuses.

04

Raimon n’a que peu d’options, et ils se contentent ainsi de défendre en se passant la balle entre eux, sans pouvoir aller plus loin à cause du mur formé par leurs adversaires. La première mi-temps se conclut ainsi sur un score de 0-0.

Pendant la mi-temps, les joueurs s’énervent contre le coach. Ils sont inquiets que le match se finisse sur un score nul et veulent attaquer, mais Chou insiste pour qu’ils continuent à défendre. Goujin en a marre, ses ordres sont l’exact opposé de ce qu’ils devraient faire pour gagner. En entendant le mot « opposé« , Kozoumaru pense alors à sa rencontre avec Gouenji : « si tu ne vois pas comment avancer, regarde dans la direction opposée« .

05

Le match reprend. Minodouzan retrouve immédiatement sa position précédente. Raimon continue à contrecœur de suivre les ordres du coach et défendent. Ils reçoivent alors un nouveau message sur leurs Eleven Bands. Chou demande leur attention puis fait durer le suspense en rallongeant le message pendant quelques secondes avant d’afficher sa directive : ceux qui ne défendent pas se feront virer de l’équipe (♥) !

Goujin n’a que faire de ce message et décide de passer à l’attaque malgré les ordres du coach, appelant Asuto pour attaquer avec lui. Mais Kozoumaru les défend d’y aller : il n’est pas encore temps d’attaquer. Goujin ne comprend pas pourquoi Kozoumaru est tout d’un coup d’accord avec le coach. Il lui répond alors que la solution se trouve « du côté opposé ».

05b.png

Depuis les gradins, Nosaka et Nishikage observent le match. Nosaka félicite le numéro 11 (Kozoumaru) pour avoir compris ce que leur coach cherchait à faire, ce qu’il semblait avoir lui-même compris depuis un moment. Kudou et Haizaki, de leurs côtés, semblent avoir compris également.

Les joueurs de Raimon commencent à réaliser le but de cette stratégie. En défendant constamment, l’adversaire ne marque aucun point. Satisfait de voir que ses joueurs ont enfin compris, Chou détaille sa stratégie aux manageuses. De nombreuses équipes ont perdu en attaquant la forteresse et en offrant ainsi des opportunités à l’adversaire de marquer. En défendant, même si on ne marque pas, l’adversaire ne peut pas non plus marquer. La stratégie paraît alors évidente, mais elle présente malgré tout un risque : si la rencontre se termine sur un match nul, Raimon ne pourra jamais se qualifier pour le Football Frontier…

06

Les minutes passent sans que le score ne change. On approche de la fin du match, il ne reste plus que 10 minutes. Le coach de Minodouzan commence à s’impatienter. Maintenant que Raimon n’attaque plus, le match ne se passe plus comme il l’avait prévu. Il décide alors de passer à l’offensive.

Les joueurs de Minodouzan reçoivent alors tous sur leurs bracelets l’ordre d’attaquer. Les 10 joueurs se positionnent en ligne droite, formant à nouveau leur « forteresse », et se mettent à avancer en même temps. Le mur avance alors vers Raimon, balayant un par un les joueurs sur son passage.

07

La forteresse arrive au niveau des cages. Minodouzan s’apprête à tirer, mais Iwato se dresse sur leur chemin. Il tend les mains en avant, puis commence à les bouger en l’air, comme pour frotter une surface invisible devant lui. Puis, instinctivement, il serre les points et lève les bras en l’air, faisant surgir un immense mur de roche du sol : il vient de maîtriser la technique The Wall.

08

Les joueurs de Raimon sont tous surpris. Kabeyama admire la perfection du mur invoqué par Iwato. Les Eleven Bands de Raimon se mettent à sonner. « C’est l’heure d’attaquer ! ♥ ». Sans plus attendre, Raimon contre-attaque, et profite que Minodouzan ait laissé le champ libre pour remonter en force. Kozoumaru récupère la balle, et repensant aux mots d’encouragement de Gouenji, il frappe de toutes ses forces avec sa Fire Tornado et marque un but.

Hattori, Mansaku et Michinari viennent féliciter Iwato pour sa technique. Il n’a pas l’air de savoir comment elle lui est venue, mais en répliquant le geste de ses mains, Hattori comprend que le temps passé à nettoyer les graffitis sur les murs de l’école lui a permis d’apprendre cette technique. Le coach confirme que cet entraînement lui a permis de comprendre la structure d’un mur. Ootani est émerveillée, Anna ne comprend pas la logique.

09

D’après le coach, sa stratégie est une technique de kung-fu appelée « Kaun-Tao« . Ootani s’entraîne à prononcer ce mot, mais Anna est convaincue qu’il s’agit juste du mot « Counter » prononcé à la chinoise… Le petit homme au masque s’incruste dans la discussion, mais disparaît avant qu’Anna ait le temps de le voir. Le coach s’explique : pour vaincre un puissant ennemi, il faut retourner sa propre force contre lui. En l’occurrence, en jouant à leur propre jeu et en défendant, cela les a rendus impatients et ils sont devenus vulnérables.

Le match reprend. Raimon ne perd pas une seconde et attaque à nouveau. Goujin tente un tir, mais se trompe de nom de technique et crie « Fire Lemonade« , au grand désespoir de Hiyori qui n’arrive toujours pas à lui faire retenir le bon nom. Le gardien de Minodouzan, Kento Jousai, arrête le tir d’un simple coup de poing comme si de rien n’était. La technique de Goujin est loin d’être au point…

10

Raimon retente d’attaquer, mais les défenseurs de Minodouzan font appel à leur technique ultime : chacun des quatre défenseurs font surgir un mur du sol, qui se combinent et forment alors un gigantesque mur sur toute la largeur du terrain, Rensa The Wall. Comme précédemment, les joueurs avancent et déplacent le mur avec eux, éjectant leurs adversaires au passage.

Le coach de Minodouzan explique la nature de cette technique. Rensa The Wall est une technique Override, une technique mélangeant plusieurs techniques : en l’occurrence, elle est née de quatre The Wall successifs.

11

Un par un, les joueurs de Raimon tentent de s’interposer mais ne parviennent pas à arrêter ce mur géant. Hiura se retrouve avec le ballon et les voit approcher. Mais en observant attentivement, il remarque qu’une fente se forme l’espace d’une seconde entre les pans de murs lorsqu’ils se déplacent. Cela lui suffit : d’un geste rapide de la main, il congèle la balle, puis l’envoie dans les airs d’un coup de pied. Hiura possède désormais sa propre technique de passe : Koori no Ya (« Flèche de glace »).

12.png

Le ballon se faufile in extremis à travers la fente et se dirige droit vers Asuto qui court en direction des buts. Asuto intercepte la passe et tire aussitôt, marquant un deuxième but. Le coup de sifflet final retentit. Raimon remporte le match avec un score de 2 à 0.

13

Raimon se réjouit de cette victoire. Ils sont en bonne voie pour se qualifier. Goujin met de côté sa fierté et remercie Kozoumaru de l’avoir arrêté alors qu’il continuait à vouloir attaquer.

Asuto félicite Hiura pour son incroyable passe ; ce dernier réalise que la trajectoire qu’il a donné à sa passe est la même que celle qu’il donnait à son jet d’eau lorsqu’il arrosait les fenêtres du collège. Est-ce que cet « entraînement » tiré à la loterie visait à lui enseigner cette technique depuis le début ?

14

Kabeyama interpelle Iwato et le complimente pour son mur. Pendant ce temps, dans les gradins, Kudou est intrigué par Kin’un Chou et décide d’enquêter sur ce mystérieux coach. Nosaka est tout aussi curieux. D’après Nishikage, il n’y a aucune trace de lui dans les registres. Nosaka est intrigué, mais Nishikage lui dit de ne pas s’en soucier, car ils ne seront pas de taille face à lui. L’épisode se termine sur Haizaki, qui quitte le stade sans rien dire. Un petit porte-clé en forme d’ourson est accroché à sa ceinture. Que peut-il bien représenter ?

15

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s