Inazuma Eleven Ares, résumé de l’épisode 9

Épisode diffusé sur TV Tokyo le 1er juin 2018.

Épisode 9 : Le plan brillant du commandant Reiji Kageyama

L’épisode commence au stade de l’Académie Teikoku, le jour de leur match contre le collège Raimon. Kidou est venu assister au match, et est surpris de trouver Haizaki dans les gradins. Ce dernier lui admet être intéressé par ce match, étant donné que Kidou a fait partie des deux équipes. Il lui demande ses pronostics, mais Kidou pense qu’il est trop tôt pour se faire une idée ; cependant, il est certain que Kageyama a prévu de tendre un piège à Raimon comme à son habitude.

01.png

Nosaka et Nishikage sont également présents pour observer le match. Nishikage rappelle la sombre réputation de Teikoku : depuis que Kageyama est revenu à la tête de l’équipe, tous leurs matches se sont joués à huis clos, et leurs adversaires n’ont ensuite subi que des défaites. Nosaka est très intéressé par Kageyama, et a hâte de voir ce que donnera le match avec Kin’un Chou, un autre coach à ne pas sous-estimer, en face.

02

Les joueurs des deux équipes se préparent pour le match. Kageyama a fourni de nouveaux crampons à ses joueurs, ce qui les intrigue grandement, mais ils obéissent aux ordres et les enfilent malgré tout. Shimerigawa, le nouveau joueur de Teikoku, remplace Genda au poste de gardien. Ce dernier est en colère de s’être fait remplacer par un parfait inconnu qui ne prend même pas ce rôle au sérieux.

Shimerigawa en rajoute une couche en exigeant que Sakuma lui donne le brassard de capitaine. Tout le monde s’y oppose, mais Kazemaru intervient et ordonne à Sakuma de le lui donner. Fudou se moque ouvertement de lui. Sakuma est furieux, et accuse Kazemaru d’être « le chien de Kageyama ». Il finit par donner le brassard à Shimerigawa.

03

Le match commence. Jimon passe la balle à Fudou, mais perd l’équilibre en donnant son coup de pied. De même, Fudou fait une passe maladroite à Sakuma, et ce dernier court au ralenti. Les joueurs de Raimon regardent la scène, confus. Tous les joueurs de Teikoku se déplacent avec difficulté, comme s’ils avaient des poids accrochés aux pieds. On découvre alors sur la tablette du coach assistant de Teikoku un écran de contrôle relié aux crampons des joueurs, et affichant le mot « SLOW » (lent).

04

Les joueurs de Raimon ne comprennent pas ce qui se passe, mais Okuiri décide de ne pas perdre de temps et d’avancer. À sa grande surprise, il parvient à prendre la balle à Sakuma sans la moindre difficulté. Lui et Hiyori arrivent à avancer à faire des passes sans que Teikoku ne constitue le moindre obstacle, et deviennent alors très confiants : peut-être est-ce parce qu’ils sont devenus plus forts qu’ils ne le pensaient ?

Hiyori passe la balle à Kozoumaru, qui tire d’emblée avec Fire Tornado. Shimerigawa panique complètement et s’accroupit pour se protéger, laissant la balle entrer directement dans les cages. 1-0 pour Raimon. Sur les bancs, Ootani et Kobun se réjouissent, mais Anna sent que quelque chose ne tourne pas rond dans le jeu de Teikoku. Le coach n’a pas la moindre idée de ce qui se passe, trop occupé à jouer à un jeu d’action sur son téléphone. Il explique à Ootani qu’il n’est pas très bon à ce genre de jeux d’habitude, mais celui-ci permet de choisir sa difficulté : il peut ainsi jouer en mode facile, où les ennemis se déplacent plus lentement.

05

Voyant leur confusion, Kazemaru explique à ses coéquipiers la véritable nature de leurs nouveaux crampons : ils disposent d’un mécanisme permettant d’accroître la résistance de l’air, ce qui ralentit et alourdit ainsi leurs déplacements. Il refuse cependant d’expliquer le but de cet handicap, affirmant qu’ils comprendront d’eux-mêmes assez tôt.

Le match reprend, et Teikoku est toujours en difficulté. Voyant qu’il s’épuise pour rien, Sakuma décide de réduire ses efforts, et réalise alors qu’en ne se forçant pas à courir plus vite, l’air à l’intérieur des crampons rend ses mouvements plus légers. Les joueurs de Teikoku décident tous d’adapter leurs mouvements en conséquence : ils n’avancent pas plus vite, mais en contrepartie ils ne s’épuisent pas et peuvent ainsi conserver leur énergie.

06

Voyant que Teikoku continue d’avancer au ralenti et est incapable d’attaquer, les défenseurs de Raimon commencent à s’impatienter, et décident qu’ils n’ont pas besoin de rester en position pour défendre. Mansaku et Iwato montent alors en attaque, laissant Hattori seul en défense. Norika lui demande pourquoi il a préféré rester, et il lui répond que quelque chose ne sent pas bon. Norika s’inquiète pour ses aisselles, mais ce que Hattori veut dire, c’est qu’il a un mauvais pressentiment pour ce match… Kageyama observe la scène, un sourire au coin des lèvres.

Raimon approche dangereusement des cages. Shimerigawa se met à paniquer et ordonne aux trois défenseurs, Oono, Banjou et Narukami, de former un mur et défendre le but pour lui. Banjou n’en peut plus de recevoir des ordres de ce faux capitaine, mais Oono se met en position : avec un gardien aussi inutile, ils n’ont pas d’autre choix s’ils veulent éviter d’encaisser d’autres buts.

07

Les trois défenseurs de Teikoku font alors barrage et arrêtent un à un les tirs de Raimon du mieux qu’ils peuvent. De leur côté, les joueurs de Raimon veulent profiter de cette occasion pour briller, et plutôt que de passer la balle à Kozoumaru comme d’habitude, les milieux de terrain et même les défenseurs la gardent pour eux et tentent tous de marquer. Goujin tente également d’avoir son quart d’heure de gloire avec Fire Lemonade (non, c’est « Tornado » !), sans succès. Kozoumaru est en colère qu’on lui prenne la balle à chaque fois, et Asuto commence à s’inquiéter de voir ses coéquipiers quitter leurs positions et aller beaucoup trop en avant.

La balle finit par être déviée en heurtant le poteau des cages, et Kazemaru s’apprête à la récupérer, mais Asuto la subtilise en premier grâce à Inabikari Dash. Puis, il tire et parvient à marquer. La première mi-temps se conclut sur un score de 2 à 0 pour Raimon.

08

Les trois défenseurs de Teikoku sont épuisés. Shimerigawa les fustige et les menace de parler à son père et les faire virer de l’équipe s’ils laissent passer encore un but. Sakuma est en colère et ne comprend pas ce que Kageyama a derrière la tête. Kazemaru lui promet que tout sera clair lors de la seconde mi-temps.

De leur côté, les joueurs de Raimon, en sueur, s’hydratent et reprennent des forces. Les défenseurs et milieux de terrain ont rarement l’occasion de se dépenser autant, et sont contents d’avoir pu se donner à fond en première mi-temps. Mais Ootani et Anna s’inquiètent pour leur endurance…

09

Le match reprend. Kageyama ordonne à son assistant de modifier les crampons : ce dernier les fait alors basculer en mode « NORMAL« . Sakuma commence à courir, et lui et ses coéquipiers réalisent avec joie qu’il peuvent de nouveau se déplacer normalement. Très rapidement, ils encerclent Michinari, qui ne comprend pas comment ils ont pu arriver si vite. Okuiri et Hiyori essayent de venir en renfort, mais sentent d’un coup leurs jambes devenir très lourdes… Il en va de même du côté des défenseurs, qui commencent à ressentir le contrecoup.

10

Nishikage et Nosaka commentent la scène. Raimon est déjà quasiment à bout de forces. Le changement de vitesse de Teikoku entre les deux mi-temps les a complètement perturbés, et ils ne savent plus quoi faire. Kin’un Chou reconnaît qu’ils ont fait une erreur et sont tombés dans le piège de Kageyama. Il est toujours en train de jouer à son jeu, mais est maintenant passé en mode difficile, où les ennemis se déplacent beaucoup plus vite, et il perd très rapidement. Continuant son analogie entre son jeu et le match en cours, il ajoute que s’il peut toujours revenir en mode facile dans son jeu, la vraie vie, elle, n’a pas de mode facile.

Teikoku revient en force. Jimon et Fudou partent vers l’avant, puis Sakuma siffle et fait sortir cinq manchots du sol. Il tire et envoie la balle dans les airs, et Jimon et Fudou la réceptionnent et enchaînent avec un nouveau tir. Les manchots s’envolent et suivent la balle, puis fusionnent pour former la silhouette d’un gigantesque manchot : il s’agit de leur technique combinée, Koutei Penguin n°2 (« Manchot Empereur n°2 »). Norika n’a même pas le temps de réagir, la balle entre directement dans les cages et Teikoku remonte au score.

11

Haizaki est dubitatif face à la stratégie de Teikoku. Il a compris que leur but était d’épuiser Raimon en première mi-temps pour revenir en force en seconde mi-temps, mais il trouve que la façon de procéder n’était pas idéale. Kidou explique alors que ce n’était pas le seul but de Kageyama : le véritable but était de changer le rythme du match et dérégler Raimon. Comparant la première mi-temps à un orchestre classique et la seconde à un concert de rock, il pense que Raimon aura du mal à suivre la vitesse de Teikoku après une première mi-temps où ils étaient conditionnés à leur lenteur.

Il n’y a pas que leur rythme qui est déréglé : contrairement à Teikoku dont la formation est précise et calculée, Raimon a conservé les réflexes de la première mi-temps, et ses joueurs sont beaucoup trop avancés et ont du mal à maintenir leur formation. C’est comme s’ils avaient tous oublié leur position.

Kazemaru dribble Hiyori avec Shippuu Dash, et passe la balle à Jimon qui tire avec Hyakuretsu Shot. Norika attrape la balle avec Uzumaki the Hand, mais le tir est trop puissant et elle finit par lâcher prise. Teikoku parvient ainsi à égaliser, à peine quelques minutes après le début de la seconde mi-temps.

12

Kazemaru est confiant. Teikoku sortira vainqueur de ce match. Il se souvient alors de son premier match au sein de l’équipe en tant que membre du Comité de Renforcement, dont l’issue nous est montrée par un flashback. Teikoku affrontait l’Académie Seishou, et le match s’est terminé sur un score de 10 à 0 pour Seishou. Voyant tous ses coéquipiers à terre pendant que Haizaki quitte le terrain, déçu, Kazemaru se sent impuissant et estime avoir échoué dans sa mission.

Quelque temps plus tard, Kageyama revient à Teikoku. Kazemaru est en colère, ne comprenant pas pourquoi il a été libéré de prison malgré tous ses crimes. Kageyama lui montre alors des extraits du match contre Barcelona Orb, où Raimon s’est fait battre à plate couture. C’est suite à cette défaite que Kazemaru et les autres joueurs de Raimon ont été envoyés dans d’autres équipes, afin de les faire progresser et de pouvoir former une équipe nationale capable de faire face au monde.

13

Kageyama se sert alors de cela pour convaincre Kazemaru de suivre ses ordres : ils ont tous les deux le même but, faire progresser Teikoku, et par la même occasion leurs adversaires. Kageyama veut redonner à Teikoku sa place de numéro 1, et il enseignera à Kazemaru comment y parvenir. Kazemaru accepte alors de travailler sous ses ordres.

14

Retour au présent. Raimon ne perd pas espoir et tente de contre-attaquer. Mais Teikoku exécute alors leur nouvelle tactique, Imperial Cycle. À six joueurs, ils encerclent Asuto, et Kazemaru lui subtilise la balle. Les joueurs de Teikoku enchaînent les passes, et en un rien de temps Sakuma parvient à atteindre les cages et tirer. Norika n’a le temps de rien faire, et il marque. Le score est maintenant de 3 à 2 pour Teikoku. L’équipe de Raimon peut-elle encore sortir du piège tendu par Kageyama ?

15

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s